L'hiver s'installe bien, même si les grands froids n'ont pas déjà commencé.

Les trois juments sont maintenant dans le pré, car j'ai retiré la clôture de séparation entre le paddock et le pré. Ainsi, elles ne vont pas transformer le paddock en champs de boue (car si la froid se fait attendre, la pluie est bien au rendez-vous). Elles aiment à se tenir en haut du pré, loin de la maison et reviennent plus bas pour manger quelques floconnés et le foin que je leur distribue.

Chacune reçoit un seau, avec du Dynavena Fibra et de l'Oilovite, les quantités étant en proportion de sa taille et de son tour de taille.

20111223___001

 

Au début, la cohabitation autour du foin a été houleuse entre Isia et Rafale, la première chassant la deuxième. Chacune allait donc manger à "son" tas de foin, Rustine choisissant son "restaurant" au gré de ses envies, car elle ne se fait chasser ni par l'une, ni par l'autre.

Puis, hier, surprise, elles mangeaient toutes les trois autour du même tas de foin, sans se chasser, sans même avoir d'oreilles couchées. Elle savent aussi boire, toutes les trois en même temps, dans le bac à eau.

20111223___037_crop

 

Rafale ne va plus dans le box pour la nuit, l'herbe est suffisamment peu nourrissante pour qu'elle n'ait pas besoin de rester enfermée. Cela lui convient bien (et à moi aussi).

 

Isia et Rafale ont vu l'ostéopathe en début de mois. Celle-ci a trouvé Rafale en très bon état par rapport à la gravité de son état il y a 4 à 5 mois. C'est très probablement grâce aux soins qu'elle a reçu et aux traitement homéopathique et phyto que je lui avais donnés.

Isia était coincée du bassin, la naissance de Baya et de autres poulains avant elle ayant laissé quelques traces de leurs passages.

 

Quelques photos du jour, avec 3 juments bien boueuses...

20111223___017Rustine

 

20111223___027Rafale

 

20111223___010Isia

 

Aujourd'hui, je n'avais pas de 2 pattes pour courir avec elles, mais elles s'en sont donné à coeur joie quand même. Et quand Rafale a sauté un fil du labyrinthe, j'en ai eu les larmes au yeux. Dommage, je n'étais pas en train de filmer.

Voici tout de même un petit aperçu de cette cavalcade


Et après avoir bu un peu, elles repartent, avec toujours autant d'entrain, malgré les apparences...


Les vidéos sont toujours aussi moches à regarder en plein écran, normal, elles sont prises avec un appareil photo...